Présentation de la Coordination Nationale de Gestion de la Riposte au COVID-19

La Coordination Nationale de Gestion de la Riposte au COVID-19 (CNGRC19) a été créée par Décret Présidentiel le 30 mars 2020.

Il s’agit d’un organe interministériel de gestion chargé de :

  • Assurer la coordination interministérielle de la mise en œuvre des décisions gouvernementales ;
  • Centraliser et analyser toutes les informations en relation avec la pandémie ;
  • Concevoir des scénarios d’anticipation et de riposte ;
  • Préparer et mettre en exécution les décisions du Gouvernement relatives à la crise ;
  • Assurer la planification, la programmation, le suivi-évaluation des interventions de la Riposte.

La Coordination Nationale est l’échelon intermédiaire entre le Comité de Crise présidé par le Président de la République et les différents ministères engagés dans la riposte.

Pour un fonctionnement optimal, la CNGRC19 comprend

  • Le directeur des services de santé des armées, coordonnateur ;
  • Le secrétaire général du ministère chargé de la santé, coordonnateur adjoint ;
  • Un représentant du ministère chargé de la santé ;
  • Un représentant du ministère chargé de l’économie et des finances ;
  • Un représentant du ministère chargé de l’économie numérique ;
  • Un représentant du ministère chargé de la justice ;
  • Un représentant du ministère chargé du tourisme ;
  • Un représentant du ministère chargé de la fonction publique ;
  • Un représentant du ministère chargé de la défense ;
  • Un représentant de l’état-major des Forces Armées Togolaises ;
  • Un représentant du ministère chargé de la sécurité et de la Protection civile ;
  • Un représentant du ministère chargé de la communication ;
  • Un représentant du ministère chargé de l’administration territoriale ;
  • Un représentant du ministère chargé du commerce ;
  • Un représentant du ministère chargé des transports ;
  • Trois représentants du secteur privé ;
  • Un représentant de l’Ordre national des médecins ;
  • Un représentant de l’Ordre national des pharmaciens ;
  • Un représentant du syndicat des transporteurs ;
  • Un représentant de la direction de la communication de la Présidence de la République ;
  • La directrice du laboratoire national ;
  • Un représentant de l’Agence nationale de sécurité alimentaire ;
  • Un représentant de l’Agence nationale de la protection civile ;
  • Un représentant des professeurs de la faculté de médecine, spécialisée en virologie ;
  • Un représentant des chirurgiens-dentistes ;
  • Un représentant de l’union des syndicats des conducteurs routiers du Togo (USYCORT).

Il est mis en place au niveau de chaque Préfecture, un Comité Local de Gestion de la riposte au COVID-19, qui comprend :

  • Le préfet, président ;
  • Les maires du chef-lieu de préfecture ;
  • Le directeur préfectoral de la santé ;
  • Le médecin-chef du secteur militaire de la localité ;
  • Le commandant de compagnie de gendarmerie ;
  • Le commissaire de police ;
  • Le représentant des chefs traditionnels ;
  • La représentante des femmes ;
  • Le représentant des jeunes ;
  • Le représentant de l’union des syndicats des conducteurs routiers du Togo (USYCORT)

Le comité local rend compte de ses activités à la Coordination Nationale qui, elle, rend compte quotidiennement de ses activités au Président de la République.

La Coordination Nationale est dirigée par le Professeur Colonel DJIBRIL M. Awalou, Professeur titulaire des Universités.

Né le 08 avril 1964 à Sokodé le Professeur Colonel DJIBRIL M. Awalou fit ses études doctorales à l’Université Claude Bernard de  Lyon I en France, où il obtint le Doctorat d’Etat en Médecine, en 1994. Il fit successivement le Diplôme Inter Universitaire de Médecine d’urgence en 1995, le Diplôme  Universitaire de Santé Publique et Médecine Tropicale en 1997, et D.E.S. de Médecine Interne en 2005. Plus tard, il sera Agrégé, puis Professeur Titulaire de Médecine Interne.

Son parcours professionnel est tout aussi riche. Sa carrière a débuté comme Médecin attaché aux urgences à l’hôpital de Valence, en France. A son retour au Togo, il occupe le poste de Médecin Chef au centre des familles des armées à Lomé. Ensuite, il est Médecin  dans le service médecine interne, Médecin interniste responsable du service de la réanimation, chef de service de médecine interne et des urgences médicales, Directeur de la clinique médico chirurgicale (Pavillon Militaire) au CHU Sylvanus Olympio.

Il est depuis 2016, 2ème vice-président de société francophone africaine du diabète, Secrétaire Général Adjoint de la société Africaine de Médecine interne, Responsable de l’enseignement de la Médecine interne, de l’endocrinologie à la Faculté des sciences de la santé de l’Université de Lomé. En 2019, il est nommé Directeur Central du Service de Santé des Armées, avec grade de Colonel.