Conférence de presse hebdomadaire de la CNGR-COVID19

Conférence de presse hebdomadaire de la CNGR-COVID19

Lomé, le 03 juin 2020 –  La Coordination Nationale de Gestion de la Riposte à la COVID-19 (CNGR-C19) était face à la presse ce mercredi après-midi à l’hôtel Lébénè à Lomé pour le 6ème point avec les médias de la situation de la pandémie au Togo, en présence de la Représentante Résidente de l’OMS, Le Dr Diallo Fatoumata Binta Tidiane. 

La représentante résidente de l’Organisation Mondiale de la Santé a, dans son allocution, félicité le Gouvernement pour la « gestion remarquable de la riposte au Covid-19 ». Elle a souligné l’anticipation dont a fait montre l’Etat togolais, et l’investissement dans l’acquisition de matériel et le renforcement du système de santé, pour la gestion des cas.

Le Coordonnateur National, le Professeur-Colonel Mohaman DJIBRIL a présenté les chiffres de la semaine, disponible ici. Il a relevé une stabilisation des chiffres, qui s’explique par l’augmentation des cas guéris, par rapport aux nouveaux cas déclarés positifs.

A l’heure où la tendance régionale est à l’assouplissement des mesures, il convient de rappeler que les autorités togolaises adaptent leurs mesures aux réalités locales, de façon progressive, en prenant en compte l’impératif de relancer les activités économiques, tout en préservant la santé publique.

D’importants travaux sont en cours à l’aéroport International GNASSINGBE Eyadema. Il s’agit d’un laboratoire ultra-moderne pour gérer le flux entrant et sortant des voyageurs ; ceci vient en préparation à la réouverture de toutes les frontières du pays.

Le Gouvernement prend des mesures pour la réouverture des classes, dans des conditions de sécurité optimales pour les enseignants et pour les apprenants.

Le Coordonnateur National invite la population à ne pas interpréter les réaménagements des heures du couvre-feu comme une invitation au relâchement. Il rappelle que nous ne devons pas faiblir dans l’observation des gestes barrières. Il est toujours fortement recommandé de se laver les mains plusieurs fois par jours, et de porter un masque, en présence d’une ou deux autres personnes.

Le Coordonnateur National a insisté sur le port de masque. Même s’il n’est pas encore obligatoire, il reste vivement recommandé. Actuellement, un important travail est fait, afin de rendre les masques disponibles, et accessibles pour tous.