Chiffres mis à jour le 7 avril 2020

à 14:35

39

Cas actifs

23

Cas guéris

3

Décès

65

Cas confirmés
au total

A propos du Coronavirus

Dernières informations

Le Gouvernement lance « Novissi », un programme de transferts monétaires pour soutenir les populations les plus affectées par les mesures prises dans le cadre de la riposte nationale contre le coronavirus (COVID-19) au Togo.

Le Gouvernement instaure le couvre feu de 20 heures à 6 heures du matin dans la préfecture de Tchaoudjo où plusieurs cas de contamination au coronavirus ont été détectés dans la ville de Sokodé.

7 nouveaux patients ont été testés positifs ce matin sur 150 patients dépistés.

A ce jour, au total 1467 tests de dépistage ont été effectués au Togo dont 58 se sont révélés positifs au Coronavirus (COVID-19).

Un nouveau patient guéri et 6 nouveaux cas testés positifs ce soir dont 2 enfants ayant eu contact avec un cas confirmé.

Deux (2) nouveaux patients guéris et huit (8) nouveaux patients testés positifs ce jour dont la majorité dans la ville de Sokodé.

Les gestes barrières

Se laver les mains

régulièrement avec de l’eau et du savon, ou les désinfecter avec du gel hydroalcoolique

Tousser et éternuer

dans un mouchoir ou dans le pli de son coude

Saluer sans se toucher

sans se serrer la main et éviter les embrassades

Rester à distance

d'au moins 1 mètre des autres

Ne pas se toucher

ni les yeux, le nez ou la bouche

Portez un masque

si vous avez des symptômes respiratoires

Où se faire soigner
en cas de maladie ?

Ne pas aller chez le médecin,
ni chez le guérisseur, ni à l’hôpital

Les mesures du Gouvernement Togolais

Dans une adresse à la nation ce 1 avril 2020, le chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé a décrété l’Etat d’urgence sanitaire pour une 3 mois a et annoncé de nouvelles mesures dans le cadre de la riposte contre le coronavirus (Covid-19). Retrouvez ci-dessous, l’essentiel de ces différentes mesures :

Mesures sécuritaires

  • Mise en place d’un couvre-feu à compter du 2 avril 2020 entre 20 heures et 6 heures du matin.
  • Création d’une force spéciale anti-pandémie composée de 5 000 hommes.

Mesures sanitaires

  • Etat d’urgence sanitaire pour une période de 3 mois.
  • Mise en place de laboratoires mobiles pour les dépistages à l’intérieur du pays.

Mesures Sociales

  • Lancement dans les prochains jours, d’un programme de transferts monétaires pour les plus vulnérables.
  • Gratuité de l’eau et de l’électricité pour les tranches sociales pour 3 mois
  • Réajustement des horaires de travail des fonctionnaires de 9 heures à 16 heures.

Mesures Économiques

  • Ouverture d’une réflexion sur la situation des jeunes entrepreneurs qui viennent de lancer leurs activités.
  • Mise en place de mesures spécifiques d’accompagnement pour soutenir la production agricole et assurer l’autosuffisance alimentaire.
  • Réflexion en cours avec le secteur privé en vue de l’adoption de mesures de soutien à la consommation, à la production et à la sauvegarde de l’emploi.
  • Etude par le gouvernement de la situation fiscale des entreprises, notamment celles qui sont les plus exposées aux conséquences de la crise.
  • Création d’un Fonds National de solidarité et de relance économique de 400 milliards de francs CFA.

Tout en appelant chacun au respect des différentes mesures prises et à l’adoption des gestes barrières, le Président de la République a tenu à rassurer les populations que tous les moyens sont mis en œuvre pour qu’ensemble nous puissions venons à bout de l’ennemi commun qu’est le coronavirus (COVID-19).

1- Prise en charge des malades

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, adresse ses chaleureuses félicitations aux professionnels de la santé et à l’ensemble de la population togolaise, pour leur adhésion aux mesures prises par le Gouvernement pour éviter la propagation de la pandémie au COVID-19.

Le Gouvernement informe la population togolaise qu’en raison de l’évolution de l’épidémie au COVID-19 dans notre pays, le Chef de l’Etat a décidé que le CHR Lomé-Commune soit dédié uniquement à la prise en charge des maladies infectieuses.

A cet effet, les dispositions urgentes ont été prises et les malades de COVID-19 sont transférés ce samedi 21 mars 2020 dans ledit CHR. Les patients qui y étaient hospitalisés ont été transférés dans les autres hôpitaux publics de Lomé.

Par conséquent, les consultations et admissions au CHR Lomé-Commune sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Les patients sont priés de se diriger dorénavant vers le CHU Sylvanus Olympio, le CHU Campus, l’Hôpital de Bè ou les autres établissements de soins publics ou privés de Lomé.

Le Gouvernement présente ses excuses à la population pour les désagréments créés par cette nouvelle disposition. Il exhorte encore une fois l’ensemble de la population à observer toutes les mesures préventives recommandées. Il compte sur la compréhension et la prise de conscience de tous pour mener une lutte efficace contre la pandémie au COVID-19.

Fait à Lomé, le 21 mars 2020

Le Gouvernement

2 – Disponibilité des produits de première nécessité

Il a été donné de constater, en cette période de la pandémie du coronavirus (COVID- 19), que certains opérateurs économiques se livrent à la spéculation sur les prix des produits de première nécessité ou refusent parfois de vendre certains articles, notamment:

  • le lait,
  • le riz,
  • la farine de blé,
  • les huiles végétales,
  • les concentrés de tomates,
  • le sucre,
  • savon de ménage,
  • les pâtes alimentaires,
  • le gel hydro alcoolique,
  • les masques et gants de protection, etc. 

Ces pratiques, qui créent des pénuries artificielles sur les marchés, sont contraires aux dispositions des articles 13 et 18 de la loi n°99-011 du 28 décembre 1999 portant concurrence au Togo.

Par ailleurs, le Gouvernement rappelle aux détenteurs des supermarchés, superettes, boutiques et officines le respect des mesures barrières, notamment la distance sécuritaire, le lavage des mains, la limitation du nombre de clients et le contrôle de température à l’entrée.

Le Gouvernement en appelle à la conscience de tous pour le respect strict de ces dispositions, en ces périodes difficiles et informe les opérateurs économiques que des contrôles inopinés des inspecteurs de commerce, des agents de santé et des forces de l’ordre seront menés sur l’ensemble du territoire à compter de ce jour.

Tout contrevenant sera sévèrement puni conformément aux lois en vigueur.

Fait à Lomé, le 21 mars 2020

Le Gouvernement

Dans le cadre des mesures envisagées par le gouvernement pour prévenir la propagation de l’épidémie du coronavirus, les dispositions complémentaires ci-après sont prises :

  1. La fermeture pour deux semaines, à compter de ce vendredi 20 mars 2020 à minuit de toutes les frontières terrestres de notre pays aux passagers. Cette mesure ne s’applique pas à la circulation des marchandises.
  1. Le bouclage de certaines villes notamment Lomé, Tsévié, Kpalimé et Sokodé, à partir de samedi 21 mars 2020 à 06 heures, avec les contrôles stricts aux entrées à hauteur de Tsévié sur la route nationale N°1 ; du péage d’Aného sur la route nationale N°2 et d’Amoussou-Copé sur la route nationale N°5.
  1. L’interdiction jusqu’à nouvel ordre de la fréquentation par toute personne de la plage tout le long du littoral.
  1. La fermeture pour un mois, des lieux de culte, des églises et des mosquées, à compter de samedi 21 mars 2020 à 6h.
  1. La fermeture immédiate de tous les établissements scolaires publics, privés et confessionnels, primaires, secondaires et universitaires pour une période de trois (03) semaines.
  1. Les funérailles et les enterrements ne devront pas regrouper plus de 15 personnes, et ce, jusqu’à nouvel ordre.
  1. Tous les vendeurs dans les marchés devront porter des masques de protection.
  1. Les activités culturelles et sportives de masse sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.
  1. La fermeture immédiate des discothèques sur toute l’étendue du territoire national.

Le Gouvernement invite la population à plus de précaution dans les lieux publics et lors des activités d’ordre social notamment le respect des mesures d’hygiène préconisées et à limiter les déplacements non indispensables.

Il fait appel à la compréhension, au civisme et au sens de responsabilité de tout un chacun pour la mise en œuvre efficace de toutes ces mesures.

Tout contrevenant à ces mesures s’expose à de sévères sanctions.

Fait à Lomé, le 20 mars 2020

Le Gouvernement

Un Conseil des ministres extraordinaire s’est réuni ce lundi 16 mars 2020 au Palais de la Présidence de la République, sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République.

Un seul point était inscrit à l’ordre du jour la pandémie au nouveau coronavirus (COVID-19).

Le Gouvernement, après analyse de la pandémie au nouveau coronavirus (COVID-19) dans le monde, notamment en Afrique de l’Ouest, et dans le souci de contenir le risque de propagation du virus, décide, à ce stade, des mesures suivantes:

  1. Suspension pour deux semaines à compter du vendredi 20 mars 2020 de toutes les liaisons aériennes en provenance en provenance des pays à haut risque, à savoir : l’Italie, la France, l’Espagne et l’Allemagne ;

  2. Annulation de tous les événements internationaux prévus au Togo pendant trois semaines, à compter de ce jour 16 mars 2020 ;

  3. Suspension des missions officielles non essentielles vers les pays à haut risque, à compter de ce jour l6 mars 2020 ;

  4. l’auto-isolement obligatoire de 14 jours pour toute personne arrivant au Togo et ayant séjournée dans un pays à haut risque. En cas de non-respect de l’auto-isolement des sanctions fortes sont prévues ;

  5. Le Gouvernement déconseille de voyager dans les pays où sévit la
    pandémie ;

  6. Interdiction de tout rassemblement de plus de 100 personnes sur toute l’étendue du territoire nationale, pour un mois, à compter du jeudi 19 mars
    2020 à minuit ;

  7. Renforcement de la surveillance et des mesures individuelles et collectives de prévention et de protection: se laver les mains au savon, recourir au gel hydro-alcoolique, ne pas se serrer les mains en se saluant, éviter des accolades et des embrassades, etc

  8. Pour les actions urgentes, le Gouvernement débloque la somme de deux (02) milliards de FCFA ;

  9. Il exhorte en outre les autorités administratives, traditionnelles, militaires et religieuses, et l’ensemble de la population à contribuer à l’application de ces mesures qui s’imposent à tous.

Fait à Lomé, le 16 mars 2020

Le Conseil des ministres

Mesures de prévention du Coronavirus

Mesures de prévention du Coronavirus (en kabyè)

Mesures de prévention du Coronavirus (en moba)

Mesures de prévention du Coronavirus (en kotokoli)

Mesures de prévention du Coronavirus (en français)

Mesures de prévention du Coronavirus (en éwé)

Mesures prises par le gouvernement – Conseil des ministres extraordinaire (16 mars 2020)