Chiffres mis à jour le 25 novembre 2020

à 19:32

505

Cas actifs

2320

Cas guéris

64

Décès

2889

Cas confirmés
au total

144708

Nombre total
de tests

18,78

tests
pour 1000 hbts

3,84

cas pour
100 000 hbts, ces 14 derniers jours

A propos du Coronavirus

Courbe Epidémique COVID-19, TOGO 2020

Dernières informations

Le Gouvernement lance TOGO SAFE, une application mobile de « contact-tracing » pour renforcer la recherche des contacts d’une personne testée positive au COVID-19 et mieux endiguer la propagation du virus au Togo.

En vue de contribuer à inverser la courbe ascendante de contaminations, la Force spéciale mixte anti-pandémie COVID -19 demeure déterminée à faire respecter les nouvelles dispositions du gouvernement notamment le bouclage des villes de Sokodé, Tchamba et Adjengré et le couvre-feu dans les préfectures de Tchaoudjo, Sotouboua et Tchamba, en vigueur à  partir de ce Mardi 25 août 2020.

Lancé le 3 août 2020 dans le canton de Soudou (Assoli), situé à 398 km au Nord de Lomé, le programme NOVISSI y connaît un succès remarquable avec près de 85% de la population adulte de Soudou ayant bénéficié de l’aide financière.

Le Gouvernement a lancé https://voyage.gouv.tg une plateforme digitale qui permet aux voyageurs entrants et sortants du Togo, d’effectuer en ligne, les procédures d’immigration et sanitaires nécessaires pour voyager en toute sécurité. La plateforme élaborée par le Ministère de l’Économie Numérique et des Innovations Technologiques en collaboration avec les Ministères de la Sécurité et de la Santé, permet d’anticiper l’arrivée des voyageurs.

La Coordination Nationale de Gestion de la Riposte à la COVID-19 (CNGR-C19) a tenu ce mercredi 17 juin 2020 son 8ème point avec les médias sur la situation de la pandémie au Togo, en présence du Président du Comité de Gestion des équipements et matériels, le Ministre d’Etat auprès du Président de la République, M. Esso M. SOLITOKI.

Le 23 mai 2020, deux vols spéciaux, en provenance de Paris et de Koweit City, ont atterri à l’aéroport international GNASSINGBE EYADEMA, avec à leurs bords des togolais bloqués hors du territoire national, pour raison de fermeture des frontières, dans le cadre de la riposte contre le COVID-19. Des dispositions sont en cours, afin de rapatrier d’autres compatriotes bloqués hors des frontières.

Les gestes barrières

Se laver les mains

régulièrement avec de l’eau et du savon, ou les désinfecter avec du gel hydroalcoolique

Tousser et éternuer

dans un mouchoir ou dans le pli de son coude

Saluer sans se toucher

sans se serrer la main et éviter les embrassades

Rester à distance

d'au moins 1 mètre des autres

Ne pas se toucher

ni les yeux, le nez ou la bouche

Portez un masque

tous les jours et à chaque fois que vous êtes en public

Où se faire soigner
en cas de maladie ?

Ne pas aller chez le médecin,
ni chez le guérisseur, ni à l’hôpital

Les mesures du Gouvernement Togolais

Dans le cadre du suivi de l’évolution de la pandémie de la COVID-19, conformément aux recommandations de la Coordination de la Gestion de la Riposte contre le coronavirus et du comité scientifique mis en place par Son Excellence Monsieur le président de la République Faure Essozimna Gnassingbé, pour lutter contre cette pandémie, il a été noté depuis quelques semaines, une progression préoccupante des cas de nouvelles infections au coronavirus sur l’ensemble du territoire national et particulièrement dans les localités suivantes : Sokodé, Tchamba et Adjengré.

Ayant relevé que les personnes infectées ont eu de très nombreux contacts et afin d’éviter que cette propagation ne s’accentue davantage au sein des populations desdites localités et sur l’ensemble du pays, le gouvernement décide de ce qui suit pour compter de demain 25 août 2020 :

  1. le bouclage des villes de : Sokodé, Tchamba et Adjengre;
  2. l’instauration d’un couvre-feu de 21 h à 5 h dans les préfectures de Tchaoudjo, Tchamba et Sotouboua.

Fait à Lomé, le 24 août 2020

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique

Prof. Moustafa MIJIYAWA

Le ministre de L’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales

Payadowa BOUKPESSI

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

Gal. Damehame YARK

Le gouvernement porte à la connaissance de l’ensemble des usagers du transport aérien de la réouverture des frontières aériennes togolaises et de la reprise des vols domestiques et internationaux à compter du samedi 1er aout 2020

Des dispositions ont été prises pour garantir aux usagers du transport aérien ainsi qu’aux populations des conditions de déplacement conformes aux recommandations du gouvernement, de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) et de l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA)

Le gouvernement informe les acteurs aéroportuaires ainsi que tous les usagers des vols internationaux qu’ils devront désormais renseigner un formulaire disponible sur le site https://voyage.gouv.tg . L’embarquement et le débarquement des passagers dans les aéronefs sont conditionnés au renseignement obligatoire dudit formulaire.

Par ailleurs, tous les passagers à destination du Togo, à l’exception de ceux en transit, devront être soumis au test PCR Covid-19 : un test unique à l’arrivée et un autre départ. Le coût d’un test est de quarante (40 000) francs CFA. Ces frais sont payables lors de l’enregistrement sur https://voyage.gouv.tg.

Les passagers en partance du Togo, devront se soumettre à un test PCR Covid-19 dans les 72 heures avant leur depart. Les résultats de ces différents tests sont délivrés aux intéressés par SMS et par mail dans les 24 heures.

En outre, pour permettre aux autorités sécuritaires et sanitaires de s’assurer du respect de la quarantaine à laquelle sont soumis tous les voyageurs, ces derniers doivent installer, à leur arrivée à l’aéroport de Lomé, l’application mobile TOGO SAFE. Cette application, qui sera bientôt disponible sur Play Store et dans l’App Store, leur donnera la possibilité de définir le lieu d’auto-confinement de leur choix.

Le gouvernement invite tous les voyageurs à se conformer strictement aux présentes dispositions, afin de permettre des vols aériens en toute sécurité en cette période de pandémie de la Covid-19.

Il est, par ailleurs, recommandé à tous les voyageurs de s’enquérir des conditions d’entrée, de transit ou de séjour ainsi que des protocoles sanitaires mises en place dans leur pays de destination auprès des autorités compétentes, afin d’éviter tout désagrément.

L’inobservation des dispositions et mesures mises en place expose les contrevenants à des sanctions et amendes prévues par la réglementation en vigueur.

Fait à Lomé, le 30 juillet 2020

Ministre des Infrastructures et des Transports

Zouréhatou KASSAH-TRAORE

Depuis le début de la maladie du Coronavirus (COVID-19), le gouvernement, sous le leadership du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, a édicté plusieurs mesures destinées à contenir le risque
de propagation du virus.

Le gouvernement, sur la base de l’évolution de l’épidémie et des rapports d’étape du Conseil scientifique, a procédé à des allègements successifs du couvre-feu. Les nouveaux rapports établis par le Conseil scientifique confirment la tendance à la stabilisation de l’épidémie. En conséquence, le gouvernement décide à compter du mardi 09 juin 2020 :

  1. la levée totale du couvre-feu ;
  2. la levée du bouclage des villes initialement concernées ;
  3. le port de masque de protection obligatoire pour tous.

La levée de ces dispositions ne signifie guère la fin de l’épidémie du coronavirus (COVID-19) dans notre pays.

Aussi, le gouvernement exhorte-t-il toute la population à continuer par respecter les
mesures individuelles et collectives de prévention et de protection (se laver les mains au savon, recourir au gel ou à la solution hydro-alcoolique, ne pas se serrer les mains en se saluant, éviter des accolades et des embrassades, etc.) afin d’éviter la
propagation de la maladie.

Le gouvernement compte sur la discipline et le sens du civisme de toutes et de tous.

Lomé, le 08 juin 2020

Le Gouvernement

Dans le souci de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires susceptibles d’éviter la propagation de la pandémie du coronavirus (COVID-19) dans notre pays, le Président de la République, dans le cadre de la mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire décrété le 1er avril, a mis en place et ce, à compter du 02 avril 2020, un couvre-feu de 20 heures à 06 heures du matin appliqué dans le Grand Lomé.

Sur la base des résultats de l’étude épidémiologique réalisée dans le Grand Lomé du 23 avril au 08 mai 2020 par le Conseil scientifique, étude qui a consisté́ en un dépistage systématique des populations les plus exposées à la maladie, il ressort une stabilisation de la propagation de l’épidémie dans le Grand Lomé.

Par conséquent, le Gouvernement décide d’une part, qu’à compter du dimanche 10 mai le couvre-feu débutera désormais à 21 heures et prendra fin à 05 heures du matin et d’autre part, que les horaires de travail tiendront entre 08 heures et 16 heures à compter du lundi 11 mai.

Le Gouvernement saisit l’occasion pour rappeler à toute la population l’impérieuse nécessité de continuer par respecter toutes les mesures barrières et celles des autres dispositions visant à endiguer la pandémie dans notre pays.

Lomé, le 09 mai 2020

Le Gouvernement

Dans une adresse à la nation ce 1 avril 2020, le chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé a décrété l’Etat d’urgence sanitaire pour une 3 mois a et annoncé de nouvelles mesures dans le cadre de la riposte contre le coronavirus (Covid-19). Retrouvez ci-dessous, l’essentiel de ces différentes mesures :

Mesures sécuritaires

  • Mise en place d’un couvre-feu à compter du 2 avril 2020 entre 20 heures et 6 heures du matin.
  • Création d’une force spéciale anti-pandémie composée de 5 000 hommes.

Mesures sanitaires

  • Etat d’urgence sanitaire pour une période de 3 mois.
  • Mise en place de laboratoires mobiles pour les dépistages à l’intérieur du pays.

Mesures Sociales

  • Lancement dans les prochains jours, d’un programme de transferts monétaires pour les plus vulnérables.
  • Gratuité de l’eau et de l’électricité pour les tranches sociales pour 3 mois
  • Réajustement des horaires de travail des fonctionnaires de 9 heures à 16 heures.

Mesures Économiques

  • Ouverture d’une réflexion sur la situation des jeunes entrepreneurs qui viennent de lancer leurs activités.
  • Mise en place de mesures spécifiques d’accompagnement pour soutenir la production agricole et assurer l’autosuffisance alimentaire.
  • Réflexion en cours avec le secteur privé en vue de l’adoption de mesures de soutien à la consommation, à la production et à la sauvegarde de l’emploi.
  • Etude par le gouvernement de la situation fiscale des entreprises, notamment celles qui sont les plus exposées aux conséquences de la crise.
  • Création d’un Fonds National de solidarité et de relance économique de 400 milliards de francs CFA.

Tout en appelant chacun au respect des différentes mesures prises et à l’adoption des gestes barrières, le Président de la République a tenu à rassurer les populations que tous les moyens sont mis en œuvre pour qu’ensemble nous puissions venons à bout de l’ennemi commun qu’est le coronavirus (COVID-19).

1- Prise en charge des malades

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, adresse ses chaleureuses félicitations aux professionnels de la santé et à l’ensemble de la population togolaise, pour leur adhésion aux mesures prises par le Gouvernement pour éviter la propagation de la pandémie au COVID-19.

Le Gouvernement informe la population togolaise qu’en raison de l’évolution de l’épidémie au COVID-19 dans notre pays, le Chef de l’Etat a décidé que le CHR Lomé-Commune soit dédié uniquement à la prise en charge des maladies infectieuses.

A cet effet, les dispositions urgentes ont été prises et les malades de COVID-19 sont transférés ce samedi 21 mars 2020 dans ledit CHR. Les patients qui y étaient hospitalisés ont été transférés dans les autres hôpitaux publics de Lomé.

Par conséquent, les consultations et admissions au CHR Lomé-Commune sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Les patients sont priés de se diriger dorénavant vers le CHU Sylvanus Olympio, le CHU Campus, l’Hôpital de Bè ou les autres établissements de soins publics ou privés de Lomé.

Le Gouvernement présente ses excuses à la population pour les désagréments créés par cette nouvelle disposition. Il exhorte encore une fois l’ensemble de la population à observer toutes les mesures préventives recommandées. Il compte sur la compréhension et la prise de conscience de tous pour mener une lutte efficace contre la pandémie au COVID-19.

Fait à Lomé, le 21 mars 2020

Le Gouvernement

2 – Disponibilité des produits de première nécessité

Il a été donné de constater, en cette période de la pandémie du coronavirus (COVID- 19), que certains opérateurs économiques se livrent à la spéculation sur les prix des produits de première nécessité ou refusent parfois de vendre certains articles, notamment:

  • le lait,
  • le riz,
  • la farine de blé,
  • les huiles végétales,
  • les concentrés de tomates,
  • le sucre,
  • savon de ménage,
  • les pâtes alimentaires,
  • le gel hydro alcoolique,
  • les masques et gants de protection, etc. 

Ces pratiques, qui créent des pénuries artificielles sur les marchés, sont contraires aux dispositions des articles 13 et 18 de la loi n°99-011 du 28 décembre 1999 portant concurrence au Togo.

Par ailleurs, le Gouvernement rappelle aux détenteurs des supermarchés, superettes, boutiques et officines le respect des mesures barrières, notamment la distance sécuritaire, le lavage des mains, la limitation du nombre de clients et le contrôle de température à l’entrée.

Le Gouvernement en appelle à la conscience de tous pour le respect strict de ces dispositions, en ces périodes difficiles et informe les opérateurs économiques que des contrôles inopinés des inspecteurs de commerce, des agents de santé et des forces de l’ordre seront menés sur l’ensemble du territoire à compter de ce jour.

Tout contrevenant sera sévèrement puni conformément aux lois en vigueur.

Fait à Lomé, le 21 mars 2020

Le Gouvernement

Dans le cadre des mesures envisagées par le gouvernement pour prévenir la propagation de l’épidémie du coronavirus, les dispositions complémentaires ci-après sont prises :

  1. La fermeture pour deux semaines, à compter de ce vendredi 20 mars 2020 à minuit de toutes les frontières terrestres de notre pays aux passagers. Cette mesure ne s’applique pas à la circulation des marchandises.
  1. Le bouclage de certaines villes notamment Lomé, Tsévié, Kpalimé et Sokodé, à partir de samedi 21 mars 2020 à 06 heures, avec les contrôles stricts aux entrées à hauteur de Tsévié sur la route nationale N°1 ; du péage d’Aného sur la route nationale N°2 et d’Amoussou-Copé sur la route nationale N°5.
  1. L’interdiction jusqu’à nouvel ordre de la fréquentation par toute personne de la plage tout le long du littoral.
  1. La fermeture pour un mois, des lieux de culte, des églises et des mosquées, à compter de samedi 21 mars 2020 à 6h.
  1. La fermeture immédiate de tous les établissements scolaires publics, privés et confessionnels, primaires, secondaires et universitaires pour une période de trois (03) semaines.
  1. Les funérailles et les enterrements ne devront pas regrouper plus de 15 personnes, et ce, jusqu’à nouvel ordre.
  1. Tous les vendeurs dans les marchés devront porter des masques de protection.
  1. Les activités culturelles et sportives de masse sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.
  1. La fermeture immédiate des discothèques sur toute l’étendue du territoire national.

Le Gouvernement invite la population à plus de précaution dans les lieux publics et lors des activités d’ordre social notamment le respect des mesures d’hygiène préconisées et à limiter les déplacements non indispensables.

Il fait appel à la compréhension, au civisme et au sens de responsabilité de tout un chacun pour la mise en œuvre efficace de toutes ces mesures.

Tout contrevenant à ces mesures s’expose à de sévères sanctions.

Fait à Lomé, le 20 mars 2020

Le Gouvernement

Un Conseil des ministres extraordinaire s’est réuni ce lundi 16 mars 2020 au Palais de la Présidence de la République, sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République.

Un seul point était inscrit à l’ordre du jour la pandémie au nouveau coronavirus (COVID-19).

Le Gouvernement, après analyse de la pandémie au nouveau coronavirus (COVID-19) dans le monde, notamment en Afrique de l’Ouest, et dans le souci de contenir le risque de propagation du virus, décide, à ce stade, des mesures suivantes:

  1. Suspension pour deux semaines à compter du vendredi 20 mars 2020 de toutes les liaisons aériennes en provenance en provenance des pays à haut risque, à savoir : l’Italie, la France, l’Espagne et l’Allemagne ;

  2. Annulation de tous les événements internationaux prévus au Togo pendant trois semaines, à compter de ce jour 16 mars 2020 ;

  3. Suspension des missions officielles non essentielles vers les pays à haut risque, à compter de ce jour l6 mars 2020 ;

  4. l’auto-isolement obligatoire de 14 jours pour toute personne arrivant au Togo et ayant séjournée dans un pays à haut risque. En cas de non-respect de l’auto-isolement des sanctions fortes sont prévues ;

  5. Le Gouvernement déconseille de voyager dans les pays où sévit la
    pandémie ;

  6. Interdiction de tout rassemblement de plus de 100 personnes sur toute l’étendue du territoire nationale, pour un mois, à compter du jeudi 19 mars
    2020 à minuit ;

  7. Renforcement de la surveillance et des mesures individuelles et collectives de prévention et de protection: se laver les mains au savon, recourir au gel hydro-alcoolique, ne pas se serrer les mains en se saluant, éviter des accolades et des embrassades, etc

  8. Pour les actions urgentes, le Gouvernement débloque la somme de deux (02) milliards de FCFA ;

  9. Il exhorte en outre les autorités administratives, traditionnelles, militaires et religieuses, et l’ensemble de la population à contribuer à l’application de ces mesures qui s’imposent à tous.

Fait à Lomé, le 16 mars 2020

Le Conseil des ministres

Mesures de prévention du Coronavirus

Mesures de prévention du Coronavirus (en kabyè)

Mesures de prévention du Coronavirus (en moba)

Mesures de prévention du Coronavirus (en kotokoli)

Mesures de prévention du Coronavirus (en français)

Mesures de prévention du Coronavirus (en éwé)

Mesures prises par le gouvernement – Conseil des ministres extraordinaire (16 mars 2020)